Les mains à l’épreuve cet hiver : gel hydroalcoolique, froid, vernis

Publié le : 20/01/2021 15:58:15
Catégories : Conseils , Soins Corps

Les mains à l’épreuve cet hiver : gel hydroalcoolique, froid, vernis

 

Si notre visage subit les inconvénients du port du masque, depuis l’arrivée de cette crise sanitaire, ce virus n’a pas épargné non plus nos mains. En plus des gants en plastique dont nous devons nous équiper dans certains endroits, elles subissent le gel hydroalcoolique qui n’est pas tendre avec la peau. Avec l’arrivée de la saison froide il faut prodiguer à vos mains des soins adaptés : protection, hydratation, mais aussi massages. Voyons ensemble les nouveaux rituels à adopter pour prendre soin de vos mains.

L’importance de nos mains dans notre expression sociale

Les mains constituent pour les populations méditerranéennes, et surtout les Italiens, un moyen d’expression inné. Toutefois, dans ce monde où le masque cache nombre de nos expressions faciales et rend notre parole difficile à déchiffrer, les mains commencent à prendre un sens tout particulier dans les modes d’expression des personnes à travers la planète, même celles qui n’avaient pas du tout l’habitude de cette gestuelle. Ce sont des gestes qu’il faut apprivoiser, afin de mieux se faire comprendre et de faciliter la communication rendue plus éprouvante à cause du masque.

Pas étonnant donc, que nous scrutions maintenant les yeux et les mains de nos interlocuteurs qui s’expriment davantage par ces moyens pour mieux se faire comprendre. Cette nouvelle habitude à acquérir d’une part, va de pair avec celle de maîtriser soi-même cette nouvelle gestuelle d’autre part. Sans parler que ce nouveau moyen de communication nécessite de notre part un effort supplémentaire car il faut savoir décoder les gestes et de bien les interpréter. Si les gestes avec les mains avaient déjà des significations sociales universelles comme l’index qui désigne une direction ou la main dressée d’une force de l’ordre qui nous impose de nous arrêter, un tout nouveau langage des signes se met progressivement en place, par la force des choses, et ceci même pour les personnes qui ne souffrent d’aucun handicap de locution.

 

La paume ouverte dirigée vers le ciel peut ainsi montrer sa disponibilité à l’écoute. Et même si nos mains n’ont pas encore appris à sourire, nos yeux le savent déjà et le font encore plus dernièrement. Ils le faisaient probablement avant aussi mais notre attention n’était pas aussi focalisée sur le regard puisqu’elle avait à disposition toutes les autres expressions du visage pour comprendre un message ou un état d’esprit.

Les gestes et leur signification dans notre “nouveau monde”

Si pour les Asiatiques, les signes faits avec les mains n’avaient pas attendu l’arrivée de la pandémie pour avoir des significations bien précises, pour nous les Européens, cette nouvelle gestuelle et surtout les significations ne sont qu’au début de leur chemin. Voici donc quelques pistes pour décoder certains gestes chez vos interlocuteurs, même s’il faut retenir que ce n’est pas encore une science exacte. Si vous connaissez déjà le langage non-verbal ou alors les micro-expressions, tout ce déchiffrage devrait être plus facile pour vous.

Si nous avons vu que les paumes ouvertes signifient que notre interlocuteur est à notre écoute, une tête baissée vous indiquera une contrition. C’est donc un signe que votre interlocuteur s’excuse.

Un mouvement des mains avec les paumes tournées vers le bas, de haut en bas, signifiera une envie d’apaiser la discussion ou les esprits.

Les poings serrés, les mains coincées sous les bras vont plutôt indiquer une fermeture de l’esprit, une attitude défensive, voire un désintérêt de votre interlocuteur pour ce que vous avez à dire.

La main ouverte dressée d’un agent de circulation vous impose un arrêt, alors que dans le langage courant elle montre un refus et si le bras est tendu, dans les deux situations, c’est une demande de reculer. C’est d’ailleurs un geste qui est devenu très courant à cause de cette pandémie et la distanciation sociale imposée par les autorités. De nombreuses personnes l’ont adopté.

Les mains face aux gestes barrière

Depuis le début de cette crise sanitaire, nos mains se trouvent en première ligne. Si le lavage des mains a toujours fait partie de nos rituels quotidiens, la fréquence en a fortement augmenté afin de diminuer les risques de contamination. Ce simple geste est donc devenu un geste barrière car dès qu’on se trouve à l’extérieur, ce sont nos mains qui sont constamment en contact avec autant de surfaces qu’il est possible de l’imaginer : de la simple porte d’ascenseur, à la barre du métro, aux produits que nous achetons. Tout ce que nous touchons peut-être contaminé et donc nos mains deviennent à leur tour des porteuses de germes. L’usage du gel hydroalcoolique a explosé partout à travers le monde.

Toutefois, l’utilisation fréquente du gel hydroalcoolique a commencé à poser d’autres problèmes. S’il semble efficace pour annihiler les virus, ce gel agresse et irrite la peau des mains et les cadres médicaux sont les plus exposés.

Soigner vos mains vous permet de retarder l’effet du vieillissement

Tout comme pour le visage, prendre soin de ses mains permet de réduire les effets du vieillissement sur notre peau. Si nombreuses sont les personnes qui prennent le temps d’hydrater leurs mains pendant l’hiver, ce soin est nécessaire quotidiennement, peu importe la saison et encore plus avec les agressions supplémentaires que nous faisons subir à nos mains.

D’ailleurs, de nombreuses femmes et même des hommes ont pris l’habitude ces derniers temps de glisser un petit tube de crème hydratante dans leur sac afin d’en appliquer systématiquement sur leurs mains après chaque lavage. Ce simple geste permet de contrecarrer l'assèchement de vos mains tout en créant un film hydrolipidique à la surface de la peau afin de les protéger. Si vous ajoutez en plus un court automassage des mains, vous stimulerez le drainage tout en relaxant vos articulations par la même occasion.

Prendre soin de ses ongles

La crise sanitaire éprouve toute l’économie et le marché de la beauté n’y fait pas exception. Pourtant, le soin des mains semble moins souffrir de la crise puisqu’il est en progression de 10 %. Quant à la vente des vernis à ongle, la croissance est encore plus importante avec plus de 24 % d’augmentation. Les marques profitent de cette tendance à la hausse pour développer de nouvelles formules plus “propres”.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas parce que la nouvelle crise sanitaire nous impose des gestes barrière que nous devons oublier de nous occuper de nos mains et de nos ongles. Bien au contraire, il faut en prendre encore plus soin car ils subissent encore plus d’agressions qu’auparavant et nécessitent donc des soins supplémentaires pour ne pas risquer un vieillissement précoce ou des affections cutanées.


Crème Beauté des Mains

Partager ce contenu

Aucun produit

À déterminer Livraison
0,00 € Total

Commander